Trouver des mots clés pour son site : organiser les mots-clés pour structurer son contenu

Dans les ressources précédentes, nous vous avons expliqué l’importance des mots-clés dans la de rédaction de contenu SEO friendly. Nous vous avons également montré des méthodes pour trouver les mots-clés et par la suite, affiner les mots-clés à l’aide de la stratégie de l’entonnoir. Ensuite, nous vous avons présenté une méthode, des indicateurs et des outils pour vous aider dans l’analyse des mots-clés. Nous vous avons également présenté les différents opérateurs de recherche Google vous permettant d’analyser le comportement de vos concurrents. A présent, une fois que l’étape « trouver des mots clés pour son site » est terminée, vous pourrez organiser les mots clés pour structurer votre contenu.

Pour rappel, voici les étapes à suivre dans votre stratégie de netlinking :
– Effectuer une première recherche de mots clés dans le domaine qui vous intéresse
– Stratégie de l’entonnoir : affiner cet ensemble de mots-clés en un sous-ensemble plus restreint de mots-clés longue traine
– Analyse des mots-clés : outils pour vous aider à évaluer la difficulté, popularité et pertinence des mots-clés 
– L’analyse du comportement des concurrents : avec les opérateurs de recherche Google, identifier les mots-clés sur lesquels les concurrents rankent, leurs techniques d’optimisation… 
– L’organisation des mots-clés pour structurer son contenu (article en cours)

Trouver des mots clés pour son site est assez facile finalement, une fois que vous avez un mode opératoire à suivre. Par la suite, il ne vous reste plus qu’à organiser vos mots clés pour structurer votre contenu.

L’organisation des mots-clés pour structurer son contenu

Maintenant que vous avez identifié les mots-clés sur lesquels vous souhaitiez ranker et que vous avez analysé vos concurrents sur ces mots-clés, il est temps de se concentrer sur l’organisation des mots-clés pour structurer son contenu. Trouver des mots clés pour son site est donc la 1ère étape. Ensuite vient l’organisation de ces mots-clés.

Pour vous aider à structurer votre contenu, voici quelques astuces :

Trouver des mots clés pour son site : 1 mot-clé = 1 article

Trouver des mots clés pour son site et organiser la rédaction du contenu de façon à suivre cette règle :

1 mot-clé = 1 article

Une bonne règle à appliquer est de rédiger chaque page en la faisant graviter autour d’un seul mot-clé ou une seule requête spécifique. Ensuite, vous rédigez chacune de vos pages en gardant cette règle à l’esprit. Cela a plusieurs avantages et vous permet de faire bien des choses :

– Traiter avec exhaustivité chaque aspect et sujet de la requête. En effet, en procédant ainsi, vous aborderez plusieurs axes du sujet au fil des pages que vous créerez. Mécaniquement, vous aurez beaucoup plus de chances de traiter le sujet de façon exhaustive que si vous faisiez « 1 article = plusieurs requêtes ». De plus, d’un point de vue SEO, votre contenu sera beaucoup plus simple à crawler et comprendre pour Google. Et vous en serez récompensé(e)

– Attirer un maximum de visiteurs : tous les visiteurs ne seront pas intéressés par la même facette du sujet que vous traiterez. Par exemple, pour la requête « café macchiato maison » :
– Certains visiteurs chercheront à comprendre comment faire un café macchiato maison, sans machine, de façon artisanale
– D’autres chercheront la recette la plus simple et rapide pour faire du café macchiato maison
– D’autres encore chercheront la meilleure recette de café macchiato maison

Par conséquent, le fait de rédiger une page par mot-clé vous obligera également à comprendre ce que recherchent véritablement les visiteurs. Vous proposerez donc du contenu plus spécifique et ciblé que vos concurrents. Ainsi, vous attirerez plus de visiteurs.

En procédant ainsi, cela vous permet également de ne pas cannibaliser le trafic d’une requête en la mélangeant avec une autre au sein d’une même page : cette idée rejoint celle qui a été présentée juste avant. Quand vous traitez un sujet en particulier, les visiteurs auront des attentes bien précises et différentes sur un même sujet. Donc, pour un même thème, ils n’auront pas les mêmes besoins et s’attendront alors à avoir un contenu spécifique qui correspond à leurs attentes. Si vous n’êtes pas assez précis(e) dans les pages que vous rédigez, vous risquez d’attirer sur une même page des visiteurs aux attentes différentes. Cela créera de la frustration chez vos visiteurs, qui pourraient décider de partir et ne plus venir sur votre site. Pour éviter cela, la règle du « 1 mot-clé = 1 article » est efficace.

Ecrire des supporting articles

Ecrire des supporting articles (contenu secondaire servant à soutenir une page principale) pour porter les articles cornerstone et faire des liens depuis les supporting articles vers les articles cornerstone : cela correspond au concept de maillage interne qui a été présenté précédemment. Quand vous organisez votre contenu, gardez toujours à l’esprit de structurer vos pages de façon à avoir 2 types de contenu :
– Les pages fortes, principales, que vous voulez faire ranker dans le Top 3, qui contiennent du contenu de qualité et de la valeur ajoutée pour vos visiteurs –> articles cornerstone
– Les pages de soutien, qui contiennent du contenu très spécifique, plus courtes que les articles cornerstone et qui servent à les mettre en avant –> supporting articles

Concrètement, les supporting articles vous permettront de mieux faire ranker votre contenu principal. Ils présentent également 2 autres avantages :
– Pour le visiteur, ils créent de la cohérence dans l’organisation du contenu, avec des pages au contenu exhaustif et à forte valeur ajoutée (cornerstone) et les pages secondaires au contenu plus spécifique (supporting articles)
– Pour Google, ils permettent de mettre en avant le contenu à ranker haut dans les SERPs. Les supporting articles permettent de mettre en avant le contenu principal par contraste : les supporting articles ne traitent que d’un axe bien spécifique du sujet tandis que l’article cornerstone traite tout le sujet avec exhaustivité et expertise

Faire apparaître le mot-clé dans les zones chaudes du site

Sur chaque page d’un site web, il existe ce que l’on appelle les « zones chaudes ». D’un point de vue SEO, elles correspondent aux zones que Google analyse en priorité et attribue un coefficient de pondération élevé au contenu qui se trouve là-bas. En fait, ces zones chaudes sont des sortes de balises qui vont permettre à Google de comprendre rapidement le sujet de la page. Donc plus vous laisserez d’indices à Google dans ces zones chaudes, plus il sera facile de comprendre votre contenu et plus vous serez récompensé(e) dans les SERPs. Il y a plusieurs zones chaudes pour les pages de votre site :

– L’URL de la page : structurez votre site de façon à pouvoir faire apparaître le mot-clé de la page dans l’URL
– Début du title de la page. Nous vous avons précédemment expliqué que le title de la page était une zone chaude des pages d’un point de vue SEO. Il est important de faire apparaître le mot-clé à cet endroit pour faire comprendre à Google le sujet de la page. En particulier, si vous faites apparaître le mot-clé de la page au tout début du title, c’est encore mieux ! Un exemple : « Café macchiato maison : mon Top 5 des meilleures recettes »
– Début des titres H1, H2…Hn. Encore une fois, les titres H1, H2…Hn sont importantes pour optimiser votre contenu. Le mieux, c’est de faire apparaître le mot-clé au tout début de ces titres
– Début du premier paragraphe de la page. Il est important d’aborder au début de la page le thème qui sera traité. Le visiteur s’attendra à ce que le mot-clé apparaisse rapidement, car cela lui rappellera qu’il est au bon endroit. Google quant à lui apprécie quand le mot-clé principal de la page apparaît rapidement aussi. Cela fait partie des balises qui lui permettront de comprendre votre contenu

Donc trouver des mots clés pour son site ET les faire apparaître dans les zones chaudes vous permet de maximiser les effets de votre campagne SEO.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.