SEO referencement : pour approfondir les techniques de SEO Black Hat

Comme vous le savez, les techniques de référencement traditionnel ont une efficacité discutable. Nous vous avons déjà présenté d’autres techniques appelées SEO Black Hat. Pour rappel, le SEO referencement Black Hat regroupe toutes les techniques de référencement jugées « agressives » et risquées. En effet, ces techniques ne respectent pas les directives de Google en matière de référencement. Il faut savoir que ces techniques sont globalement plus efficaces que les méthodes de référencement White Hat car elles permettent globalement d’atteindre de meilleures positions dans les moteurs de recherches. Toutefois, quand ces techniques sont mal utilisées ou trop utilisées, vous risquez d’être pénalisé(e) par Google qui peut par désindexer vos pages.

Parmi les techniques de SEO referencement Black Hat, vous trouverez le cloaking, le contenu caché, le keyword stuffing ou encore le scraping de contenu. En complément, voici 2 autres techniques :

Le content spinning

Le content spinning est une technique qui consiste à générer plusieurs contenus alternatifs à partir d’un 1er texte de base. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des mots pivots, comme des conjonctions de coordination et de subordination et également des synonymes pour créer un texte alternatif par rapport à un texte d’origine, tout en gardant le sens d’origine

Avantages :

  • Créer des pages et du contenu non dupliqué facilement et rapidement
  • Générer du texte optimisé pour Google facilement

Inconvénient : contenu de très faible qualité avec des textes qui n’ont aucun sens, quand le spinning est mal paramétré

Les backlinks en masse : en théorie…

Les « backlinks en masse » consiste à poster en masse des liens pointant vers votre site, sur beaucoup de blogs et forums. C’est ce dernier point que nous allons développer à présent.

En théorie, la création de backlinks en masse est une bonne technique puisqu’elle a un double avantage :

  • Bénéficier du jus SEO envoyé par les sites pour améliorer ses metrics (Domain Authority, Trust Flow, Citation Flow, nombre de domaines référents) et donc ses positions dans les résultats de recherche
  • Profiter du trafic important d’autres sites, qui sera redirigé en partie vers votre site

Comme toujours, il y a des différences entre la théorie et la pratique. En pratique, c’est une autre paire de manches !

Les backlinks en masse : en pratique…

En pratique, l’insertion de backlinks en masse sur d’autres sites comporte plusieurs difficultés :

  • Il est difficile de trouver un site d’autorité avec de bonnes metrics qui vous laissera poster backlink vers votre site. C’est vrai ça, comment faire pour faire apparaître un backlink vers votre site sur LeMonde.fr ou Wikipedia.com ?
  • Il ne suffit pas seulement de mettre un backlink sur un site vers le vôtre. Il faut que le thème (Topical Trust Flow) du site en question soit proche du vôtre au ou moins que le thème du contenu sur lequel vous postez votre backlink soit proche du thème de votre site. Si vous postez un backlink sur un site de pièces autos alors que votre site parle d’éducation, l’impact SEO sera réduit
  • Même si vous avez trouvé un site d’autorité avec un thème proche au vôtre où vous pouvez poster votre backlink, il ne suffit pas de le mettre n’importe où. Un backlink dans la partie commentaires d’un blog aura bien moins d’effet qu’un backlink dans le corps du texte. Le top du top étant un backlink sur la page d’accueil
  • Après beaucoup d’efforts, si vous arrivez à réunir toutes ces conditions, il en reste encore une, et elle n’est pas des moindres : les liens dofollow vs nofollow. Petite explication : sur une page web, les liens postés peuvent avoir 2 attributs : dofollow et nofollow. Les liens avec l’attribut dofollow sont pris en compte par Google lors du référencement car ces liens permettent de diffuser le jus SEO. C’est comme si vous demandiez au site tiers d’envoyer du jus SEO vers le vôtre. Donc pour les liens en nofollow, il n’y a aucun impact SEO. Et il faut savoir que quand vous postez un backlink sur un site pointant vers le vôtre, vous n’avez pas la possibilité de paramétrer ces liens en dofollow. C’est l’éditeur du site qui garde la main sur ce paramètre, et il peut très facilement choisir de ne vous envoyer aucun jus SEO

Donc même si vous réussissez à :

  • Trouver un site d’autorité avec de bonnes metrics…
  •  …dont le thème est proche du vôtre…
  • …et que vous arrivez à poster votre backlink dans le corps d’un article voire mieux, sur la page d’accueil…
  • …vous n’avez aucune certitude quant à l’impact SEO puisque les liens peuvent être en nofollow !

Finalement, même les techniques de SEO referencement Black Hat ont leurs limites. Il est donc temps de vous présenter une technique particulière de SEO : le PBN.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.