Référencement White Hat : les limites

Précédemment, nous vous avons présenté 2 techniques de référencement White Hat, à savoir : l’échange de liens et le guest posting. Dans cet article, nous allons vous présenter 2 autres techniques pour vous aider dans votre stratégie de référencement White Hat : la recherche de liens brisés et le contact spontané.

Contacter par mail l’éditeur d’un site en lui faisant remarquer qu’il y a des liens brisés sur son site 

L’idée ici est de rendre un premier service à l’éditeur d’un site en lui indiquant qu’il y a des liens brisés (liens qui renvoient vers une page inexistante) sur son site afin de lui proposer par la suite de poster sur son site un backlink vers votre site. C’est un échange de bons procédés : vous rendez un premier service à l’éditeur du site, lui permettant d’améliorer son contenu. Ce dernier vous remercie en acceptant de poster un backlink sur vers votre site. Alors, en théorie, c’est une super technique. En pratique… c’est différent. D’expérience, nous n’avons reçu aucun retour avec cette démarche.

Contacter un blog par mail pour leur demander gentiment s’ils peuvent poster un lien vers votre site

Euh, alors, vous pouvez toujours essayer et bien sûr, nous vous souhaitons du courage ! Personnellement, nous avons essayé. On nous a répondu « oui bien sûr, ça coûte 400€/lien ». Voilà.

Finalement, vous voyez que, en théorie, les techniques de référencement White Hat fonctionnent bien. Dans la pratique, c’est bien plus difficile et elles ne sont pas forcément efficaces : il faut mesurer le temps que vous allez passer à démarcher d’autres sites pour leur proposer des échanges de liens, du guest posting, trouver les liens brisés sur leur site et leur faire remarquer. Toutes ces opérations prennent du temps et rien ne garantit ne serait-ce qu’une réponse ! Et tout le temps que vous allez passer à essayer de nouer des partenariats de ce genre sera du temps que vous ne passerez pas à créer un contenu de qualité pour votre site et développer votre business. D’ailleurs, vous avez remarqué que, pour que ces techniques fonctionnent, il faut déjà être une personnalité reconnue dans un domaine particulier ou bien disposer d’un site reconnu, d’autorité, avec du contenu de qualité. Or, avec les techniques de référencement White Hat, c’est un peu le serpent qui se mord la queue : vous avez besoin d’un site d’autorité pour nouer des partenariats avec des tiers, mais vous avez besoin de backlinks depuis des sites tiers pour donner de l’autorité à votre site !

Comment faire alors pour avoir un référencement de qualité quand on vient de lancer son site ? Vous l’aurez compris, ces techniques de SEO traditionnel sont inefficaces quand on lance son site. Et même après être devenu une « autorité » sur le net, l’efficacité de ces méthodes reste discutable. Pour faire gagner votre site en autorité et ce de façon efficace, dès le lancement du site, il y a les techniques de référencement Black Hat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.