L’importance du SEO off site

Dans les articles précédents, nous vous avons présenté le SEO on-site sous plusieurs aspects :

Maintenant que nous avons parlé de tous les leviers qui existent pour améliorer le « SEO interne », c’est-à-dire le SEO on-site, il est temps de voir ce que l’on peut faire en « SEO externe », également appelé SEO off site. Vous l’aurez compris, le SEO interne, c’est l’optimisation de son site, de l’architecture jusqu’au contenu. Le SEO externe, ce sont toutes les actions que l’on entreprend pour faire connaître son site sur Internet, auprès d’autres sites notamment. Le SEO off site, ce sont donc essentiellement les backlinks.

Mettons les choses au clair :

Dans le SEO, le backlink est certainement le levier le plus important.

Malgré tous les avis contraires des pseudos-gourous-SEO qui pullulent sur Internet, les backlinks sont encore et toujours clés. D’expérience, nous avons créé plusieurs sites from scratch avec du contenu unique et de qualité, il ne s’est rien passé sur les résultats de recherche. Dès que nous avons investi en SEO, cela nous a permis de nous classer sur la 1ère page de Google sur plusieurs mots-clés. Nous avons même atteint la #1 position sur certains mots-clés.

Le référencement finalement, c’est quoi ?

Le référencement, c’est l’art de faire connaître votre site sur Internet, avec notamment des backlinks. Toutes les actions de référencement servent à donner de la popularité à votre site. Il y a quelques années, Google proposait un indicateur SEO servant à évaluer la popularité d’un site Web : le PageRank. Le PageRank était une note comprise entre 0 et 10 et était très utile pour mesurer la qualité du netlinking d’un site Web, sa popularité, l’autorité de son nom de domaine…etc. Le gros avantage du PageRank est que c’était un indicateur donné par Google directement. C’était donc un indice de confiance. Aujourd’hui, le PageRank n’existe plus. Néanmoins, il existe d’autres indicateurs comme le Trust Flow ou le Citation Flow de Majestic qui permettent de se rapprocher du PageRank en estimant la puissance du netlinking et la popularité d’un site Web.

En ce qui concerne le référencement de manière générale, il y a 2 écoles de pensée : le référencement traditionnel White Hat et le référencement Black hat. Pour résumer, le référencement White Hat regroupe toutes les techniques de référencement naturel, en respect des directives données par Google. Le référencement Black hat fait référence à des techniques de SEO plus agressives et pas toujours approuvées par Google. Donc, le référencement Black hat comporte un risque de pénalisation de Google de votre site, s’il est mal fait. Mais ne vous inquiétez pas, avec Kmeleon, nous allons vous expliquer comment faire du référencement Black hat tout en restant sous le radar de Google. A vous les premières positions des résultats de recherche !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.