Outil analyse SEO : analyser les metrics des noms de domaine avec SEObserver

Pour cette partie, nous allons vous présenter une procédure pas à pas pour faire l’analyse détaillée des metrics d’un domaine quelconque. Pour ce faire, nous utiliserons un outil d’analyse SEO très connu : SEObserver. SEObserver est un outil permettant d’analyser des domaines, les mots-clés, les SERPs, les backlinks et possède bien d’autres fonctionnalités. Pour cette partie, nous en utiliserons quelques-unes que nous vous expliquerons. Si vous avez déjà un outil de prédilection comme Ahrefs ou Majestic, vous pouvez l’utiliser également. L’essentiel est d’avoir les informations donc vous avez besoin, quel que soit l’outil.

Pour rappel, avant l’analyse d’un domaine avec SEObserver, vous devez choisir le domaine. Pour ce faire, il y a 2 étapes préliminaires :
– Identifier les domaines expirés ou arrivant à expiration avec ExpiredDomains.net : consultez notre article pour en savoir plus
– Utiliser les bons critères de sélection pour trouver le domaine idéal : découvrez notre guide

Fiche d’identité du domaine : l’executive summary

Quand vous faites l’analyse d’un domaine avec SEObserver, vous arrivez dans un premier temps sur la fiche d’identité du domaine. SEObserver est un excellent outil analyse SEO car il vous permet de récolter beaucoup d’informations sur un domaine, rapidement et efficacement. Cette fiche d’identité est une sorte de tableau de bord qui reprend toutes les informations clés du domaine :

Tout de suite, vous obtenez des informations précieuses sur les données offsite du domaine étudié. Quand vous analysez un domaine arrivant à expiration ou déjà expiré pour l’acheter, n’oubliez pas de faire un focus particulier sur le nombre de domaines référents et de croiser cette information avec le nombre de pages référentes et d’IP. Par exemple, un nombre très important de domaines référents avec un nombre faible d’IP différentes vous indiquera qu’il s’agit probablement d’un netlinking de mauvaise qualité car les sites référents font partie d’un réseau. Il n’y a pas de règle ou de ratio communément admis concernant ces metrics. Ce sera à vous de vérifier si ces chiffres sont vraisemblables ou non.

Par ailleurs, tout comme cela a été mentionné précédemment, vérifiez que le nombre de domaines référents est significatif. Ici, avec 2000+ domaines référents, les chiffres du TF et CF ont du sens car l’échantillon de domaines référents est significatif.

Analyse des ancres : le domaine est-il spammé ?

Les ancres sont également un excellent moyen de vérifier si le domaine a été spammé de backlinks de mauvaise qualité, ce qui indiquerait que le domaine est de mauvaise qualité. Ici, les ancres sont du type « seo » ou « referencement » pour un site qui traite de SEO. Tout semble cohérent.

En revanche, voici un exemple de domaine ayant été spammé de backlinks de mauvaise qualité :

Initialement, il s’agit ici d’un site de streaming de matchs de football. C’est ce qui est suggéré par le titre du site et le Topcial Trust Flow. Une recherche avec la Wayback Machine nous le confirmerait. Le nombre de domaines référents est élevé, tout comme le TF et le CF. Toutefois, quand vous regardez les ancres des backlinks qui pointent vers ce domaine, vous vous rendez compte qu’il a été spammé de backlinks de mauvaise qualité : « penis enhancement product », « penis enlarger newest »…etc. Ce sont des backlinks de mauvaise qualité dans le sens où ils n’ont rien à voir avec le thème du domaine. Par ailleurs, le nombre très élevé de pages référentes nous donnait également une petite indication sur la qualité du netlinking. Par conséquent, il ne faut pas acheter ce domaine.

Données on-site : le thème du site et le nombre de pages indexées

Revenons à notre domaine « seo.fr » :

Ici, vous trouverez 3 informations pertinentes : le titre du site, le nombre de pages indexées sur Google et la date du premier titre. Le titre du site vous donne une information précieuse sur le thème du site, en plus donc du Topical Trust Flow. Le nombre de pages indexées par Google vous indique la présence, le footprint du domaine sur Google. La date du premier titre vous donne une indication sur la date de création du domaine.

Analyse des backlinks : évaluer la qualité du netlinking

Par la suite, pour continuer avec l’outil d’analyse SEO présenté ici, vous pouvez vous pencher sur les backlinks en tant que tels. L’ancre des backlinks vous donne une information importante sur la qualité du netlinking. Mais ce n’est pas le seul aspect à prendre en compte. En fait, il existe de nombreux leviers pour évaluer la qualité du netlinking d’un domaine. Voici une liste non-exhaustive d’indicateurs permettant d’estimer la qualité des backlinks d’un domaine :

  • L’ancre des backlinks :
    • S’agit-il d’ancres optimisées ?
    • Les ancres sont-elles du type « mots-clés exacts » ou « URL » ?
  • Les pages référentes :
    • Le Topical Trust Flow est-il proche de celui du domaine étudié ?
    • Le Trust Flow des pages référentes est-il élevé ?
    • Les backlinks ont-il été postés :
      • En dofollow ou nofollow ? (expliqué ci-dessous)
      • Sur la page d’accueil du domaine référent ou sur une page interne ?
      • Dans le haut du corps de la page référente ou dans un commentaire tout en bas de la page ?
  • Les domaines référents sont-ils régulièrement crawlés par Google ? Cela nous indique si du contenu frais est souvent posté sur ces sites

Voici un exemple d’analyse de la qualité des backlinks avec l’outil d’analyse SEO SEObserver :

Si l’on se concentre sur les Top Backlinks, il y a plusieurs informations que l’on peut glaner. Vous avez les URLs des backlinks et les ancres par URL. Cela vous permet de voir si le backlink a été posté sur un site avec un thème proche du domaine étudié. Et, vous voyez également si l’ancre du backlink est cohérente avec le thème du site sur lequel le backlink est posté.

Par ailleurs, la marque vous indique s’il s’agit d’un backlink dofollow ou nofollow. Pour faire simple, les backlinks les plus intéressants sont les dofollow car ce sont ceux qui vont envoyer du jus SEO vers le domaine étudié. Les liens nofollow quant à eux ne renvoient pas de jus SEO, donc l’impact sur l’amélioration de l’autorité du domaine sera faible voire nul. Ici, tous les backlinks sont en dofollow, ce qui est une très bonne chose.

L’indicateur « vu » vous donne une information sur la date du dernier crawl de l’URL par Google. Ici, toutes les URLs ont été crawlées par Google 3 jours auparavant. Ce qui est une bonne chose puisque cela signifie que les backlinks sont toujours présents sur les autres sites et que Google crawle régulièrement les sites qui pointent vers ce domaine. Plus Google crawle un site fréquemment, plus il est probable qu’il s’agisse d’un domaine d’autorité. Et quand un domaine d’autorité linke vers votre site, c’est une excellente chose.

Dernière chose sur l’analyse des Top Backlinks : le Trust Flow des pages qui linkent vers le domaine étudié. Pour le Trust Flow, il y a plusieurs choses à savoir. Vous avez le Trust Flow d’un domaine, qui est de 50 pour le domaine « seo.fr », comme nous l’avons vu plus haut. Mais, vous avez également le Trust Flow des pages internes d’un site. D’ailleurs, le Trust Flow d’un domaine est une moyenne pondérée des Trust Flows des différentes pages du site. Et le Trust Flow de chaque page dépend de beaucoup d’éléments : la qualité du contenu, l’optimisation on-site, les backlinks qui pointent vers ce domaine…etc. Ici, vous avez le TF des pages qui linkent vers le domaine étudié. Plus le TF des pages référentes est élevé et mieux c’est. Donc quand vous analysez un domaine, cherchez ceux pour lesquels les pages référentes ont un TF élevé.

Pour aller plus loin

Ensuite, si vous souhaitez avoir une analyse plus fine du domaine, vous pouvez parcourir les sections « Historique des backlinks », « Top backlinks », « Ancres », « Domaines », « Topical » ou encore « Contenu ». L’avantage avec un outil d’analyse SEO comme SEObserver est que vous disposez de nombreux éléments pour enrichir votre analyse. Toutefois, avec les informations présentées tirées de la fiche d’identité, vous avez déjà beaucoup d’informations bien utiles pour faire le meilleur choix du domaine à acheter.

Une fois que vous avez terminé l’analyse du domaine, il reste encore une étape avant de pouvoir acheter ce domaine : vérifier le contenu initial du domaine avant expiration. Cela vous permettra de vérifier plusieurs éléments et récolter des informations précieuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.