Nom de domaine expiré : les critères de sélection

Avant, pour évaluer la puissance SEO d’un domaine, on utilisait un indicateur de Google appelé PageRank. Cette metric prenait en compte de nombreux éléments comme le nombre de backlinks et leur qualité, l’autorité du domaine et bien d’autres choses. Aujourd’hui, cet indicateur n’existe plus. Par ailleurs, pour évaluer l’autorité d’un domaine, le nombre de backlinks n’est clairement pas suffisant. Il faut aller plus loin. Quand il s’agit de l’achat d’un nom de domaine expiré, il y a plusieurs critères à observer.

L’année de création du nom de domaine

L’année de création du nom de domaine (ABY = Age Birth Year en anglais) ; il vous faut choisir les domaines les plus vieux car :

  • L’âge d’un domaine est valorisé par Google. La raison est simple. Pour comprendre cela, il faut comprendre comment Google évalue les domaines et classe ces domaines. Tout comme un être humain, quand vous rencontrez une personne pour la 1ère fois, il y a peu de chances pour que vous lui fassiez entièrement confiance et que vous recommandiez cette personne à votre entourage. Vous devez d’abord la connaître et ensuite, après vous être assuré qu’il s’agit d’une personne de confiance, vous la recommanderez aux autres. Google fonctionne de la même façon. Plus un domaine sera vieux, plus il y aura de chances que Google fasse confiance à ce domaine et qu’il le recommande dans les résultats de recherche. Donc l’âge d’un domaine a une corrélation positive avec son autorité : plus un domaine est vieux, plus il y a de chances qu’il ait de l’autorité
  • Plus un domaine est vieux, plus il y a des chances que la marque soit connue auprès des internautes. Rappelez-vous ce que nous vous avons présenté précédemment sur l’image de marque. L’image de marque possède une valeur difficilement quantifiable mais bien réelle. Donc acquérir un domaine expiré représentant une marque forte est un atout considérable
  • Plus un domaine est ancien, plus il y a de chances que le nombre de backlinks de qualité soit élevé. En effet, le SEO est un travail de longue haleine. Cela prend du temps de se faire connaître, construire une audience, un réseau et d’établir son autorité dans une industrie donnée. Par conséquent, quand vous choisissez un domaine plutôt vieux (> 10-15 ans), le facteur temps joue en votre faveur
  • Dernière chose, plus un domaine est vieux, moins il est probable de tomber sur des backlinks spammés. Le business du rachat de nom de domaine expiré a le vent en poupe depuis assez longtemps. De nombreux acteurs de ce marché utilisent des outils leur permettant de screener des domaines expirés. Par conséquent, beaucoup utilisent ces domaines comme leviers pour améliorer leur SEO en faisant du spam de backlinks. C’est-à-dire qu’ils vont poster énormément de backlinks de mauvaise qualité (ancres suroptimisées notamment) sur ces domaines. En faisant cela, le domaine devient inutilisable. Néanmoins, sachez que c’est le cas surtout pour des domaines expirés jeunes (3-7 ans). C’est pourquoi nous vous conseillons d’opter plutôt pour des vieux domaines

Les extensions

Les extensions : comme présenté précédemment, privilégiez les extensions bien connues et internationales comme les .net, .com, .org ou encore .io :

  • Pour rappel, un nom de domaine est une marque. Quand une marque est connue, qu’il est facile de prononcer le/les mot(s), qu’elle est internationalisable, il est alors plus aisé de construire son audience et d’établir son autorité. Par ailleurs, les domaines ayant des extensions en .com et .net notamment se valorisent mieux à la revente que des .cn, .ru ou .blog
  • Encore une fois, quand il s’agit d’évaluer des domaines, Google aura tendance à réfléchir comme un humain : vous ferez confiance plus facilement à un site ayant une extension en .com qu’un domaine ayant .cn comme extension. Pour cette raison, Google valorisera plus les domaines en .com qu’en .cn, en tout cas sur le marché français

Le nombre de domaines référents

Le nombre de domaines référents : cet indicateur donne un message supplémentaire par rapport au simple nombre de backlinks. En effet, d’un point de vue SEO, il est préférable d’avoir 20 backlinks venant de 20 domaines différents plutôt que 50 backlinks venant de 10 domaines différents, et ce pour plusieurs raisons :

  • En ce qui concerne la stratégie des backlinks, plus les domaines référents sont diversifiés et mieux c’est. Encore une fois, si l’on reprend l’exemple des êtres humains, il est préférable d’être recommandé par 10 personnes différentes que 3 personnes seulement. Pour le SEO, c’est la même chose. Concernant le nombre minimum de domaines référents à avoir, il n’y a pas de règle universelle. Néanmoins, de notre expérience et d’après de nombreux témoignages, il est intéressant d’avoir au minimum 30 domaines référents. Encore une fois, ce seuil est indicatif mais ça vous permettra de faire un premier tri efficace des domaines
  • Il est important d’avoir un nombre significatif de domaines référents sans quoi, les autres metrics n’auront pas de sens. Par exemple, supposons qu’un domaine ait un Trust Flow de 35 avec seulement 12 domaines référents. Dans ce cas, le Trust Flow n’aura pas beaucoup de sens. De même pour le Citation Flow. Le fonctionnement du Trust Flow est expliqué plus bas. En gros, cet indicateur fait la moyenne des TF des pages référentes vers le domaine. Etant donné qu’il s’agit d’une moyenne, si l’échantillon de sites pointant vers le domaine est petit, la confiance que l’on accordera à cet indicateur sera faible. D’où l’importance d’avoir au moins 30 domaines référents pour avoir un TF qui a du sens
  • Idéalement, les domaines référents doivent être des sites d’autorité (Domain Authority, TF et CF élevés ; nous vous expliquons ces metrics par la suite) et dont le contenu est dans le même thème (Topical Trust Flow) que votre site. Donc les domaines référents doivent être diversifiés mais les liens ne doivent pas provenir de n’importe quel site non plus. Pour vous aider, il existe 2 indicateurs pour mesurer le degré de diversification des domaines référents :
    • Le nombre d’IP (Subnets) différentes : indicateur de notoriété qui indique le nombre d’IPs différentes faisant des liens vers le site. Une cohérence entre le nombre de domaines référents et le nombre d’IP permet de vérifier que les sites sont différents et n’appartiennent pas à un réseau
    • Le nombre de pages référentes : indicateur de nature qui indique le nombre de fois où un lien a été trouvé sur une page d’un autre site internet. Permet de voir s’il y a une forte présence de liens « sitewide » : un lien présent sur 100 pages augmentera ce chiffre de 100. Donc si l’on croise ces 2 indicateurs, on peut obtenir des messages clés : si le nombre de pages référentes est élevé mais que le nombre d’IP est faible, alors les domaines référents ne sont pas assez diversifiés
    • Les Top backlinks : permet de voir la qualité des domaines qui pointent vers le site

La qualité des backlinks

La qualité des backlinks qui pointent vers le nom de domaine expiré : pour ce faire, il y a plusieurs éléments à regarder et je vous les présenterai dans les parties suivantes. Pour évaluer la qualité des backlinks, il y a 2 questions clés à se poser :

  • Les backlinks proviennent-ils de sites d’autorité ou non ? Il y a plusieurs indicateurs permettant d’établir qu’un domaine est d’autorité ou non : Domain Authority, Trust Flow, Citation Flow…etc
  • Les backlinks qui pointent vers le site ont-ils été postés dans le corps du contenu de la page référente ou non ? Dans les prochaines parties, nous verrons cette question plus en détails. Pour le moment, vous devez retenir qu’il y a des « zones chaudes » dans lesquelles il est très intéressant de poster un backlink. Par exemple, un backlink posté dans le corps du texte d’un article, préférablement dans les deux premiers paragraphes, aura bien plus d’impact SEO qu’un backlink posté dans un commentaire sur un article
  • Par ailleurs, pour compléter l’étude sur la qualité des backlinks, vous pouvez également regarder le nombre de backlinks de type EDU ou GOV. C’est-à-dire les liens de type « universitaire » ou « gouvernement ». En général, les liens provenant de ces sites sont de qualité dans la mesure où ce sont des domaines d’autorité. Obtenir un backlink de type EDU ou GOV n’est pas chose aisée. Si vous trouvez un domaine ayant ces backlinks-là, c’est une très bonne chose

Trust Flow

Trust Flow : indicateur de confiance fait par Majestic, de 0 à 100, mesurant le « jus » envoyé, de manière directe et indirecte, depuis plusieurs sites. La notion de « confiance » fait partie intégrante de cet indicateur, ultra-qualifié et considéré comme le plus fidèle au PageRank. Pour le Trust Flow, il n’y a pas de règle bien définie sur le seuil minimum à chercher. Néanmoins, d’expérience, vous devriez rechercher en priorité des domaines ayant un Trust Flow > 20. En-dessous de ce seuil, l’impact SEO sera faible et le domaine risque d’être de mauvaise qualité de toute façon

Citation Flow

Citation Flow : indicateur de puissance Majestic de 0 à 100 mesurant le « jus » brut envoyé depuis les sites du web entier. Cet indicateur ne prend pas en compte la notion de « confiance », et le connaître sert surtout à évaluer la puissance brute. Une campagne de netlinking de faible qualité augmentera le Citation Flow mais pas le Trust Flow

Vous pouvez également calculer le ratio TF/CF : plus ce ratio est élevé, plus grande est la part de liens de confiance dans le profil de netlinking d’un site. A l’inverse, un ratio faible indiquera un netlinking de faible qualité. A noter que le ratio peut dépasser 100%

Topical Trust Flow

Topical Trust Flow :

  • Cet indicateur ne constitue pas un critère discriminant. Il permet de vérifier la cohérence du linking. Cet indice sert à montrer de quel type de sites les liens de bonne qualité proviennent. Il s’agit d’ajouter une donnée de « thème » au Trust Flow en catégorisant le contenu des sites internet qui font des liens. Il faut s’attacher à obtenir des liens de préférence depuis la même thématique. Le Topical Trust Flow donne donc une indication supplémentaire de la qualité des backlinks : si les backlinks proviennent de sites ayant le même TTF, le linking sera de meilleure qualité
  • L’idéal est que vous trouviez un nom de domaine expiré qui a le même thème que le site que vous souhaitez lancer. Si vous y arrivez, c’est tant mieux, sinon ce n’est pas très grave dans la mesure où vous pourrez malgré tout bénéficier de la force SEO de ce domaine

Les ancres des backlinks

Les ancres des backlinks : ici, vous devez analyser les ancres des backlinks qui pointent vers le nom de domaine expiré que vous souhaitez acheter. Cette étape est très importante car elle permet d’identifier les backlinks de spam. Globalement, cela vous donne une bonne indication de la qualité du jus SEO du domaine en question. Par exemple, si vous étudiez un domaine du type « www.meilleuresaffairesimmobilieres.com » et que les ancres des backlinks qui pointent vers ce domaine sont « Nike Air Force 1 » ou encore « Casque Beats by Dre », alors vous avez affaire à un domaine spammé de mauvais backlinks

Le nombre de pages indexées sur Google

Le nombre de pages indexées sur Google : vous ne trouverez pas forcément l’information si vous étudiez un nom de domaine expiré mais vous l’aurez si vous regarder un domaine arrivant à expiration. Le nombre de pages indexées vous donne une bonne indication sur ce qu’était le site avant qu’il arrive à expiration, s’il y avait beaucoup de contenu ou non. Le nombre de pages indexées est également un bon indicateur pour savoir si le domaine sera rapidement indexé une fois que vous l’aurez racheté. Plus il y a de pages indexées sur Google, plus il y a de chances que Google réindexe rapidement le domaine une fois que l’aurez acheté

La pertinence du nom de domaine par rapport à votre site

La pertinence du nom de domaine par rapport à votre site : comme cela a été présenté précédemment, il doit y avoir une cohérence entre le nom du domaine et le thème du site que vous souhaitez lancer. Par exemple, si vous achetez un domaine du type « www.meilleursvoyagesdumoment.com » et que vous parlez de finance, cela risque de poser un problème de cohérence pour vos visiteurs. Ils seront confus, auront du mal à comprendre naturellement votre site. Cependant, vous pouvez toujours acheter un domaine quelconque et raconter une histoire pour lier le domaine au thème de votre site. C’est plus difficile mais si c’est fait subtilement, ça peut marcher. Par exemple, si vous achetez un domaine du type « www.laferrari.com » et que vous parlez de marketing affilié, vous pouvez raconter l’histoire suivante : « ce site regorge des meilleurs conseils de marketing affilié vous permettant de devenir riche et acheter votre Ferrari ». Cela demande plus de travail encore une fois mais c’est faisable. L’idéal, malgré tout, est d’acheter un nom de domaine expiré qui suggère un thème qui correspond au site que vous souhaitez lancer

Astuce

Une astuce pour connaître le nombre de pages indexées sur Google : utilisez la commande suivante dans la barre de recherche de Google : site:www.domaine.com. Le nombre de résultats correspondra au nombre de pages indexées par Google pour ce domaine

Les critères de sélection des noms de domaine en résumé

Pour résumer cette partie, voici une liste des critères de sélection des noms de domaine (nom de domaine expiré ou non) :

  • L’année de création du nom de domaine
  • Les extensions
  • Le nombre de domaines référents 
  • La qualité des backlinks
  • Trust Flow
  • Citation Flow
  • Topical Trust Flow
  • Les ancres des backlinks 
  • Le nombre de pages indexées sur Google
  • La pertinence du nom de domaine par rapport à votre site 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *